Technicien vidéo

Tous les plus grands événements contemporains disposent d'installations vidéos. Pensez festivals, conférences, fan zones pour les compétitions sportives...

tech video

Derrière tous ces écrans, géants ou non, derrière tous les flux diffusés sur Internet que nous consultons depuis nos téléphones et nos tablettes, il y a des professionnels aguerris que l'on appelle techniciens vidéo.

En pratique, leur travail a commencé bien avant l'événement à proprement parler : ce sont déjà leurs recommandations qui ont influencé le choix du matériel retenu en accord avec le cahier des charges qui leur avait été soumis.

Parfois, ils ont même contribué à établir le devis de la prestation !

fan zone video

Mais le cœur de leur métier, c'est le montage des installations in situ, une fois tous les préparatifs terminés. Là, comme en avant-première, ce sont eux qui découvrent l'aménagement des lieux, la décoration, les dispositifs de sécurité. Et qui s'emploient à brancher câbles, rallonges, convertisseurs, mélangeurs et moniteurs.

A tester les liaisons sans fils, les caméras, la multi-diffusion... A régler un vidéoprojecteur par-ci, un enregistreur par là...

Et à établir des plans de secours, en prévision de la phase d'exploitation !

Nous y voilà : après plusieurs jours de mise en place, le plus souvent en équipe, le site est ouvert et le public arrive ! Son regard ébahi rebondit d'écran en écran, avide de ne pas perdre une miette du spectacle ou des informations qui sont transmises...

C'est à ce moment que tout le travail accompli en amont par l'équipe vidéo prend son sens. Mais pas question de se relâcher: en cas de panne, il faut se rappeler où basculer le signal, quel switch activer, comment faire pour assurer une diffusion continue tout en résolvant les problèmes au fur et à mesure.

Patience et anticipation, puis débrouillardise et réflexes salvateurs. Vous l'aurez compris : technicien vidéo, c'est un art !

 

alerte

Mon

Boss

arrive