Technicien d'exploitation et de maintenance audiovisuelle

Tenir la baraque.

En substance, telle est la mission du technicien d'exploitation et de maintenance audiovisuelle.

technicien-d-exploitaion.jpg

Que ce soit sur le long terme quand il est attaché à un lieu d'exploitation unique, ou de façon éphémère lorsqu'il s'agit au contraire de missions ponctuelles, c'est toujours à lui qu'incombe la responsabilité de mettre en œuvre les moyens techniques des projets auxquels il est associé.

Un travail à double face, qui nécessite à la fois de se montrer d'une fiabilité irréprochable sur le plan technique et d'instiller la confiance dans le reste de l'équipe.

Car il n'y a pas de place pour le bluff, quand on se retrouve en tête à tête avec une régie audiovisuelle et sa console audionumérique, ses amplis de puissance, ses automates d'éclairage ou ses réseaux d'ordres à faire fonctionner... Il faut assurer !

technicien-maintenance.jpg

Pour ce faire, l'ossature du métier repose sur des connaissances acquises en formation (initiale ou continue), mais aussi sur des qualités humaines telles que le sang froid et l'adaptabilité pour faire face aux situations les plus inattendues et mériter de se voir adresser le traditionnel "tu gères, mec ! (ou meuf, selon les cas)".

Ceci dit, la vie d'un technicien d'exploitation audiovisuelle n'est pas semée exclusivement d'embûches et d'obstacles à surmonter. Souvent, ces professionnels sont confrontés à des situations qu'ils maîtrisent parfaitement.

Mais là encore il a toujours des choses à "gérer" : c'est la dimension maintenance du travail, qui consiste à entretenir les installations qu'on lui confie, imaginer des solutions pour en améliorer l'ergonomie, réparer de petites pannes et diagnostiquer celles qui nécessitent une intervention extérieure, tenir à jour la documentation technique et les consignes de sécurité...

Alors test : un-deux, un-deux, Paris-Bordeaux-Le Mans... Est-ce que "ça" marche ?

Si oui, c'est grâce à lui.

 

alerte

Mon

Boss

arrive