régisseur adjoint (cinéma)

 

Hors-champ.

Tout ce qui n’apparaît pas à l’écran, c’est lui qui s’en occupe !

De l’état des lieux des différents endroits où se tient le tournage à l’organisation des transports le jour J. De la première prise de contact avec le voisinage à la mise en place du blocage des passants le temps des prises…

Aux côtés du régisseur général, c’est lui qui dirige les opérations logistiques sur le terrain. Par exemple, son début de journée ressemble souvent à quelque chose comme :

régisseur tournage

6h15 : A l’approche du décor, il s’arrête régulièrement pour en « flécher » l’accès.

6h30 : ouverture du décor, récupération des clés des camions auprès des ventouseurs et installation des loges, du bureau de production ainsi que de la table régie, avec un ou deux assistants.

7h30 : arrivée de l’équipe et des premiers comédiens. Le café est chaud, le pain frais, tout le monde émerge doucement. L’adjoint, pendant ce temps, s’occupe de la mise en place de l’équipe de sécurité autour du site.

7h30-8h30 : présence sur le plateau pour s’assurer que les emplacements repérés pour les installations de projecteurs par exemple sont bien accessibles, les réverbères éteints si nécessaires…

8h30-10h : depuis le bureau, où il reste joignable par talkie, il prévoit les convocations et runs du lendemain, prépare les itinéraires qui seront envoyés à l’équipe pour les prochains jours, accueille les cantiniers.

régie en exterieur

10h+ : la journée étant lancée, il n’est pas rare que l’adjoint soit envoyé en repérages sur les prochains décors de la semaine. Sa mission : identifier les facteurs de risques autour du décor, anticiper les besoins de l’équipe sur place et trouver comment y répondre au mieux.

Au sein de l’équipe, il est celui qui connaît chaque décor comme sa poche. Et la beauté de son poste, c’est de situer précisément à l’articulation entre le monde du film et le monde réel, comme un pied de chaque côté.

 

alerte

Mon

Boss

arrive