COMMERCIAL AUDIOVISUEL / EVENT

Il convient de faire la guerre aux idées reçues pour définir ce qu'est un bon commercial.

 

• Idée reçue n°1 : Un bon commercial est uniquement à l'écoute du marché.

FAUX. Il l'est avant tout avec ses clients ! Savoir observer, écouter et accompagner sont les clés d'une collaboration réussie.

 

• Idée reçue n°2 : Un bon commercial cherche à tirer le maximum de ses clients.

FAUX. Il se plie en quatre pour proposer des configurations et des installations optimisées. Son objectif prioritaire est la satisfaction de ses clients.

commerciale.jpg

 

• Idée reçue n°3 : Un bon commercial ne pense qu'à une chose : faire signer le plus de contrats possible en un minimum de temps !

FAUX. Il sait que prendre du temps est primordial ! Il cherche à comprendre dans le détail les désidératas des clients en prenant en compte la configuration des lieux et les normes en vigueur.

 

         • Idée reçue n°4 : Un bon commercial cherche à alourdir la facture par n'importe quel moyen.

FAUX. Amener du chiffre à son entreprise est légitime, mais le premier des enjeux pour lui, est d'être une force de proposition et cela ne veut pas dire : plomber la facture ou forcer la main.

 

         • Idée reçue n° 5 : Un bon commercial est âgé, il connaît toutes les ficelles du métier.

FAUX. Le monde de l'audiovisuel et de l'évènementiel et en perpétuelle évolution. La véritable ficelle de ce métier est surtout de rester curieux, au fait de l'actualité et des nouvelles technologies qui arrivent sur le marché.

 

Être commercial dans l'audiovisuel c'est endosser la responsabilité d'être un interlocuteur privilégié, de toujours avoir une solution pour résoudre les problèmes, d'être le ciment entre les demandes et les faisabilités, entre les clients et les techniciens.

alerte

Mon

Boss

arrive