assistant de production (cinéma)

 

Comme le ciel a ses aiguilleurs, les tournages ont leurs assistants de production.

Mais ici, ni radar ni tour de contrôle : l’assistant travaille à vue, en direct du tarmac !

Son rôle ? Etre une boussole pour l’équipe. Autrement dit : s’assurer que chaque personne dispose des informations dont elle a besoin pour travailler. Ce, grâce à deux outils en particulier : sa « bible » et ses feuilles de service.

assistant de production

La « bible » du film répertorie tous les contacts utiles : coordonnées des techniciens, liste des décors, personnes référentes chez les fournisseurs ou dans les différentes municipalités… L’assistant entreprend sa rédaction dès le premier jour de préparation, puis la tient à jour continuellement.

La feuille de service, c’est le document de référence pour l’organisation de l’équipe au quotidien. Validée par tous les chefs de postes, elle précise chaque soir, entre autres, le lieu et l’horaire de la convocation du lendemain ainsi que l’ordre de tournage des séquences.

Bras droit du directeur de production et de l’administrateur, l’assistant est aussi en charge de la rédaction des contrats de travail, de leur signature, ainsi que des déclarations d’embauches, d’ouverture de chantier ou d’éventuels accidents…

Tout en restant disponible pour répondre aux questions de l’équipe à tout moment !

production sur le terrain

Pour être efficace, pas de secret : c’est l’expérience qui parle ! C’est pourquoi la plupart des assistants de production commencent aux postes d’adjoint ou de secrétaire de production, le temps d’assimiler le rythme de travail des autres métiers.

En récompense de quoi, ce métier apporte le plaisir d’être au courant de tout : ambiance du plateau, avancement des équipes régie et décoration, disponibilités des comédiens en cas de modification du plan de travail… Jusqu’aux préparatifs spécifiques des renforts ponctuels (cascadeurs, drones, effets spéciaux, dresseurs…) !

 

alerte

Mon

Boss

arrive